AccueilPortailFAQRechercherLes bonus du forumS'enregistrerConnexion

Partagez|

Oh tien un tas d'eau qui bouge tout seul [Folline/Stella] [Feat Luna et Abricot)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Folline

avatar
Féminin
Race : Oëna
Age : 28 ans
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 24







MessageSujet: Oh tien un tas d'eau qui bouge tout seul [Folline/Stella] [Feat Luna et Abricot)] Jeu 14 Avr - 12:10
Folline tenait dans ses bras le bébé qui n’avait plus arrêté de pleurer depuis un bon moment déjà. Ses yeux étaient rougit par les larmes. S’il continuait de pleurer comme ça il allait se vider de son eau comme les poupées et ne pourrait plus pleurer.
Mais comment était-il arrivé dans ses bras celui-là ? Et pourquoi partait-elle avec lui ?
Son acolyte était soudain devenu très bizarre, et criait très fort contre la directrice qui n’avait rien fait.
Elle était probablement folle …
Mais ce bébé là… Il avait quelque chose d’étrange, ça agaçait les fourmis qui s’étaient planquées sous les lattes du parquet de la scène.
Tout ça n’était pas normal… Puis les poissons criaient au loin…

Quelque chose d’horrible allait arriver.

Le monsieur avait parlé de l’eau qui arrivait. Mais elle n’avait pas tout compris…
Elle garda le bébé contre elle comme s’il s’agissait d’une poupée.

Folline sentit un glaçon dans son dos, de l’eau très froide semblait couler dans sa colonne vertébrale, elle avait peur, très peur, beaucoup plus peur qu’elle ne l’était habituellement.
Elle serra encore plus fort Liam contre elle qui hurlait de plus belle.

Folline se dirigea vers la table renversée et commença a ramasser des aliments.
Revenir en haut Aller en bas
Stella Warnobi

avatar
Féminin
Race : Oëna
Age : Euh...
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 200

Feuille de personnage
Niveau: 21
Vie:
210/210  (210/210)
Etat :







MessageSujet: Re: Oh tien un tas d'eau qui bouge tout seul [Folline/Stella] [Feat Luna et Abricot)] Jeu 21 Avr - 12:51
Stella suivit Folline lentement, d'un pas mécanique, avant de s'asseoir par terre à côté du buffet renversé. Un air perdu flottait sur son visage... Elle remarqua à peine la panique ambiante et le tsunami. Les gens s'agitèrent, courant pour la plupart dans tous les sens... La température chuta brusquement d'une dizaine de degrés, et brusquement lorsque le grondement arriva à son paroxysme il sembla cesser brusquement. Tout ces gens qui s'agitaient dans la salle... ils avaient besoin d'aide. De réconfort, de soutien... C'était l'évidence même !
Mais en cet instant, la petite Stella n'en avait que faire. Ils pouvaient aller se faire foutre les habitants de Thoawin, tous autant qu'ils étaient ! Ils n'étaient rien que des monstres, à peine différents des spectres qui hantaient les couloirs obscurs de l'éternité. Finalement, que ce soit à Lialan ou ici on en revenait toujours au même. La folie. Cette femme qui maltraite sa fille, qui l'enlève pratiquement... et l'instant d'après, elles se font un câlin et sont réconciliées. Absurde. Totalement illogique ! Sans le moindre sens ! Ces deux femmes étaient stupides, et de tous les habitants de Thoawin il n'en était pas un seul qui était différent et il n'y en aurait jamais. Ce monde était condamné à dériver vers les ténèbres, et à vivre la lente agonie de la lumière sans que personne ne s'en aperçoive. Comment pouvait-on appeler cela de l'amour ? Lia n'aurait jamais permis que l'on fasse du mal au nom de l'amour !
Mais ils ne comprenaient pas. Personne ne comprenait en fait... Si seulement Lia avait pu être là, en cet instant... Elle au moins, elle aurait su comment aider ces gens. Elle aurait eu les mots qu'il fallait. Elle trouvait toujours les mots qu'il fallait !
Stella essuya rapidement du revers de la main les larmes qui coulaient de ses yeux et se leva lentement. Et si Lia avait abandonné Thoawin ? Peut-être était-elle partie, elle aussi, quand elle avait réalisé que sa création commençait à lui échapper. Mais ce monde avait-il commencé à dériver quand l'emprise des ténèbres avait apporté la "mort", quoi que ce fut, où quand les gens avaient cessé de comprendre l'amour ?

- Hé, Folline... Tu crois que... commença Stella d'une toute petite voix.

Elle n'acheva pas sa phrase. Quelque-chose l'en empêcha. Un bruit. Ou plutôt un son, pour être exact. Le son de la musique jouée par le groupe Minzermhas pour être exact. Ils continuaient à jouer... En fait, ils ne s'étaient pas arrêtés une seule seconde. Ils avaient continué à jouer, comme si leur musique avait une chance d'aider les autres. Comme si par une simple chanson ils pouvaient apporter de l'espoir... Ils n'avaient jamais douté de Lia eux.
Stella tourna le dos à Folline et s'éloigna d'un pas rapide. Ses larmes recommencèrent à couler lentement. Si seulement elle pouvait disparaître... C'était elle qui avait trompé Lia dans son cœur, et personne d'autres. Elle s'était éloignée de la voie des Thoa'ryns...
Mais il était trop tôt pour disparaître. Il restait encore au moins une chose à faire à Stella... Elle inspira lentement l'air glacé qui emplissait la salle de bal et se dirigea vers l'homme à l'odeur de soufre et de fumée. Un homme qui sentait le dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Luna

avatar
Féminin
Race : Oparia
Age : 20
Ville : Aerith
Ame : Faible
Messages : 117

Feuille de personnage
Niveau: 29
Vie:
220/290  (220/290)
Etat :







MessageSujet: Re: Oh tien un tas d'eau qui bouge tout seul [Folline/Stella] [Feat Luna et Abricot)] Dim 24 Avr - 19:04
Luna s’avançait vers Folline.
Elle l’attrapa par l’épaule et la retourna. Folline hurla et sauta en arrière, prête à attaquer Luna.

- Rendez-moi mon bébé….

- Ce n’est pas votre bébé c’est le mien, à moi, rien qu’à moi.

- Pardon, mais que dites… C’est mon fils.

Luna s’avança droit vers Folline qui repoussa Luna d’un violent coup de foudre qui illumina toute la pièce.
Luna folle de rage rassembla la magie de son corps dans ses mains et attrapa Liam d’un câble d’air solidifié. Folline tenait bon, Liam quand à lui torturé hurlait de douleur si bien que Luna du lâcher son étreinte. Folline se mit à courir et se réfugia sous la table de buffet qu’elle redressa et couvrit de la nappe.
Luna reprit son souffle un instant, elle était littéralement épuisée. Elle aperçu un instant Abricot se diriger vers elle et Seyhial qui semblait être prit dans une terrible impasse.
La jeune maman avait terriblement de mal à respirer, ses yeux se voilaient lentement. Folline semblait se croire en sécurité sous sa table, Luna attrapa la nappe et l’arracha, elle repoussa du pied la table.

- Je vous en supplie rendez-moi mon fils. Il est tout ce qu’il me reste, ma raison de vivre.

Folline ne semblait pas empreinte à lui rendre le bébé.
Luna s’avança vers Folline et accroupie à ses côtés.

- Je ne sais pas ce que vous cherchez, mais mon bébé n’est pas ce qu’il vous faut. Il est le fruit de mon cœur et de mon amour, il est tout pour moi. Je vous en prie… supplia-t-elle.

Les yeux de Luna se brumèrent de larmes. Liam jeta un regard tendre et amoureux vers sa maman qui lui tendit les bras.
Folline tremblait un peu, elle tendit alors le bébé vers sa mère. Mais à l’ instant où elle le prit entre ses mains ses forces l’abandonnèrent et Luna tomba dans une profonde fatigue.
Liam semblait ,entre ses mains, peser extrêmement lourd, si lourd qu’elle lui était impossible de se relever. Elle ne discernait plus que de faible forme et les âmes de celle-ci. Les sons qui arrivaient à ses oreilles semblaient feutré.
L’air lui manquait…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thoawin.com/
Abricot

avatar
Masculin
Race : Oëna
Age : 19ans
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 1589

Feuille de personnage
Niveau: 50
Vie:
560/560  (560/560)
Etat :







MessageSujet: Re: Oh tien un tas d'eau qui bouge tout seul [Folline/Stella] [Feat Luna et Abricot)] Lun 25 Avr - 10:03
Surveillant la discussion à distance de Luna et Folline, Abricot en profitait pour observer ce qui se passait aussi dans la salle. Certains faisaient des feux et d'autres se nourrissaient de ce qu'ils trouvaient. L'Oëna en profita pour prendre une bouteille d'eau qui trainait, elle n'avait pas encore complètement gelée. Il prit aussi quelques fruits et un peu de pain, bref tout ce qui ne risquait pas de périmer rapidement.
Soudain, il ressentit quelque chose : Luna s'était évanouie. Folline n'était pas responsable, il ne ressentait pas de violence en elle. Se précipitant vers Luna, il manqua de tomber plusieurs fois sur des plaques de glace.
-Que s'est-il passé ? Elle n'a apparemment pas de blessures...
Abricot réalisa alors le problème, son souffle commençait aussi à manquer. L'air se raréfiait, la glace avait obstrué toute entrée d'oxygène et si Luna, une Oparia ne pouvait rien faire, il allait avoir de gros problèmes.
Par un réflexe étrange, Abricot prit Liam dans ses bras. Il ne valait mieux pas que Folline le récupère, sinon il allait encore y avoir des quiproquos. Prenant le maximum d'air qu'il pouvait, Abricot cria à l'assemblée :

-Éteignez tous les feux ! Ils consomment de l'oxygène inutilement ! Évitez aussi de faire des choses trop épuisantes, l'air devient rare, il faut l'économiser...
Ces remarques étaient peut-être évidentes, mais mieux valait être prudent. L'Oëna se dirigea vers Luna, toujours inconsciente. Liam commençait à peser lourd et des petits points blancs apparaissait devant lui. Le manque d'air se faisait pesant. Il s'assit contre le mur à côté de Luna et cala sa respiration pour qu'elle soit lente et calme. Il posa Liam près de sa mère, tout en jetant un regard attentif à ceux qui l'entouraient.
-Quant à toi Folline, au nom du grand service que je t'ai rendu il y a quelque temps, ne touche pas au bébé s'il te plait...
Encore une superbe soirée de bal. Peut-être allait-il encore mourir comme la dernière fois ? Cette fois par contre, Nergal ne semblait pas décider à le tuer. D'ailleurs cela faisait bien longtemps qu'il ne l'avait pas vu.
Revenir en haut Aller en bas
Maelyn

avatar
Féminin
Race : Oparia
Age : 17
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 731

Feuille de personnage
Niveau: 38
Vie:
230/440  (230/440)
Etat :







MessageSujet: Re: Oh tien un tas d'eau qui bouge tout seul [Folline/Stella] [Feat Luna et Abricot)] Lun 25 Avr - 16:12
http://www.thoawin.com/t1523-paniquee-cheryss-et-jean-du-rouvre#10446

Maelyn n'était plus dans la salle, enfin si son corps y était. Mais son esprit était autre part, dans un lieu clos et sans issues qui n'était plus la salle. L'Oparia n'avait pas conscience de tous ses gens qui attendaient patiemment la mort, où la vie. En fait tout ce qu'elle voyait, c'était une forme. Une forme menaçante, qu'elle devait tuer absolument. Son ennemie ne semblait pas l'avoir vu, c'était une chance.

" C'est une chance, elle ne me verra pas venir."

En vrai, elle se tenait non loin d'Abricot, Luna, Stella et Folline, qui en l'avait pas remarqué. Elle sortit son épée, elle n'allait pas gaspiller l'oxygène de cet endroit... Même si ce n'était pas celui qu'elle croyait. Son âme s'était peu à peu emplie de fureur, qui ne tarderait pas à se transformer en haine.

Elle n'était plus très loin de sa cible maintenant, en dehors des quatre protagonistes, personne ne l'avait vu. Ils étaient tous trop occupé à économiser leur oxygène.

- A nous deux Akaiyuki, tu ne t'en tireras pas aussi facilement que la dernière fois.

Assurément elle était victime d'une hallucination, ou alors elle était complètement folle au choix. Épée droite devant elle, elle fonça droit sur "Akaiyuki" qui n'était en fait qu'Abricot. Mais Maelyn n'était pas en mesure de se rendre compte de son erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Folline

avatar
Féminin
Race : Oëna
Age : 28 ans
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 24







MessageSujet: Re: Oh tien un tas d'eau qui bouge tout seul [Folline/Stella] [Feat Luna et Abricot)] Jeu 28 Avr - 15:00
Folline ne savait plus où donner de la tête, son frère avait disparu, sa nouvelle meilleure amie était devenue encore plus cinglée qu’elle, son bébé avait été repris,… Elle ne s’était jamais senti aussi seule au monde.
Elle ôta les vêtements de super-héroïne que Stella lui avait donnée jugeant d’elle-même qu’elle n’était pas capable de porté de tels apparats.
Elle se rendit compte que dans son état actuel il aurait été préférable qu’ils la retrouvent. Au moins on s’intéressait à elle.
Elle pensa soudain à la glace au dessus d’elle et une étrange sensation de faim tirailla son corps. Elle ramassa une pomme qui roulait par là et la frotta comme une lampe magique et l’avança vers sa bouche quand elle vit une petite fourmi grimper à sa surface.
Elle s’arrêta net et s’assied par terre, au beau milieu de la foule qui s’affairait.

- Que dois-je faire petite Firmi ?


Un long moment s’étala devant elle durant lequel elle sembla complètement déconnectée du monde

- Tu as raison il faut sortir.


Elle se mit alors à courir n’importe comment suivant le flux des habitants qu’elle agaçait plus qu’autre chose.
Quand soudain une multitude d’étoiles passa devant ses yeux.
Elle resta un moment ébahie devant ce spectacle, avant de se laisser allez dans les bras de Morphée.
Revenir en haut Aller en bas
Luna

avatar
Féminin
Race : Oparia
Age : 20
Ville : Aerith
Ame : Faible
Messages : 117

Feuille de personnage
Niveau: 29
Vie:
220/290  (220/290)
Etat :







MessageSujet: Re: Oh tien un tas d'eau qui bouge tout seul [Folline/Stella] [Feat Luna et Abricot)] Jeu 28 Avr - 15:02
Luna se releva tremblante. Son esprit était encore monstrueusement troublé par les évènements. Elle s’avança lentement vers Abricot et récupéra Liam quand elle vit une jeune fille s’avancer foudroyant Abricot du regard, elle s’écarta montrant du doigt la furie qui s’avançait vers lui. Trop faible pour ne serait-ce que lever son arc elle du se résigner à le laisser seule face à cette assaillante.
Elle s’éloigna, persuadée qu’Abricot aurait la force de résoudre ce conflit. Son cœur battait à tout rompre sans qu’elle sache le calmer.
Elle arriva face à la table qui auparavant avait contenu de la nourriture abondante et appétissante et qui laissait voir à présent un amas de nourriture écrasées et violement arrachées aux mains des habitants dans la crainte de la famine.
Elle posa Liam sur un coin de table qui laissait encore apparaitre la blancheur de la nappe et s’appuya. Son souffle était court. Liam dormait mais semblait ne pas allez bien lui non plus, son visage était très pâle et les extrémités de ses doigts et ses lèvres avaient virés au bleu. Il était trop tard pour faire marche arrière, elle savait qu’elle ne pourrait pas continuer comme ça et que c’était la seule solution. Elle sorti de sa poche un petit objet rond quelle fit tourner entre ses doigts, encore et encore.

- La clé…
Se dit elle à elle-même, il faut que je trouve cette clé.

La clé, la clé, tout son esprit était à présent obnubilé par cette clé. Elle ouvrit son sac et y prit le morceau de couverture qui lui restait pour emmitoufler Liam et le reposa contre son corps à l’ abri sous son manteau qu’elle avait récupéré à l’entrée.

La clé…

Elle savait qu’il la lui fallait, mais où, comment, et qu’elle était elle, toute ses questions restaient sans réponse.
La clé c’était bien, mais seule, elle en était incapable… Il fallait qu’elle le lui demande….
Elle s’écarta alors en direction de Seyhial.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thoawin.com/
Abricot

avatar
Masculin
Race : Oëna
Age : 19ans
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 1589

Feuille de personnage
Niveau: 50
Vie:
560/560  (560/560)
Etat :







MessageSujet: Re: Oh tien un tas d'eau qui bouge tout seul [Folline/Stella] [Feat Luna et Abricot)] Jeu 28 Avr - 18:51
Était-ce le manque d'air qui lui donnait des hallucinations ? Était-il en train de rêver ? Luna avait soudainement et mystérieusement retrouvé ses forces et elle s'était glissée dans les bras de ce psychopathe. Belle preuve d'amitié en effet. Cela n'intéressa Abricot que quelques minutes, il préféra détourner les yeux de cette scène qu'il trouvait plus que pitoyable.
-Suis moi je te fuis, fuis-moi je te suis...
Cette expression que d'autres ne pourraient pas comprendre avait vraiment un sens à ses yeux quand il voyait Luna et Seyhial. L'un s'en va, l'autre arrive, l'un arrive, l'autre s'en va. Quel étrange duo ils formaient. Malheureusement, cela était la cadet de ses soucis face à ce qui arrivait dans son dos. Il ne comprenait pas pourquoi il était en colère si soudainement. Ce n'était pas de la jalousie puisqu'il avait accepté que Luna soit si proche de Seyhial, non, c'était autre chose.
Soudain, il capta une violente haine qui semblait déferler sur lui. Il se retourna pour apercevoir Maelyn fondre sur lui, épée à la main. Mais que se passait-il ? Elle ne semblait pas elle-même, elle était comme possédée par une fureur pas si étrangère à Abricot. Lui aussi venait de combattre une rage violente. Que se passait-il donc dans cette salle de bal ? Il ne pouvait pas faire de mal à Maelyn mais s'il la laissait faire, c'était lui qui risquait gros...Que faire ?
Dès que l'Oparia fut un proche d'Abricot, un phénomène inattendu se produisit. L'empathie de l'Oëna absorba une partie de sa colère comme une éponge. Il attrapa Maelyn par le cou et la plaqua contre le mur, au dessus du sol, avec violence. Ses yeux étaient noirs, ses gestes étaient précis, il savait ce qu'il voulait.
-Qu'est ce que tu me veux ?
Serrant son emprise sur Maelyn :
-QU'EST CE QUE TU ME VEUX ??
Son cri avait attiré le regard de quelques personnes dans la salle. Abricot n'était plus lui-même, Maelyn avait en face d'elle un miroir. Sa rage s'était en partie transférée dans le corps de l'Oëna. Qu'allait-elle donc pouvoir
faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Maelyn

avatar
Féminin
Race : Oparia
Age : 17
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 731

Feuille de personnage
Niveau: 38
Vie:
230/440  (230/440)
Etat :







MessageSujet: Re: Oh tien un tas d'eau qui bouge tout seul [Folline/Stella] [Feat Luna et Abricot)] Jeu 28 Avr - 19:55
Maelyn ne voyait rien, sa colère l'avait aveuglée. En fait elle ne voyait même plus "Akaiyuki" Sa colère l'avait tant aveuglée qu'elle était coupée de tout, même de son illusion. Elle ne vit pas l'Oena esquiver son attaque mais elle sentit bien quelque chose lui attraper la gorge. Une voix qu'elle ne reconnut pas résonna devant elle.

-Qu'est ce que tu me veux ?


La même question fut répétée une nouvelle fois un peu plus fort, c'est alors que dans l'univers noir de colère qui régnait en elle, apparut un double. Une autre Maelyn dont le regard était noir comme de l'encre. Elle la fixait d'un air cruel.

- Maelyn, qu'est ce que tu veux? Pourquoi déchaines-tu tant de Haine? Demanda la clone de l'Oparia.

Maelyn sentit soudain deux forces se combattre en elle. L'une était son caractère doux, celui qu'elle avait la majorité du temps. La deuxième était sa haine, qu'elle avait laissé la submerger.

- Akaiyuki... Elle ne mérite pas de vivre. Je dois la détruire.

L'autre Maelyn se mit à tourner autours de l'Oparia. Ses yeux ne reflétait que de la colère, elle semblait prête à tout détruire sur son passage si jamais elle était libéré.

- Est-ce-que cette colère vaut la peine d'exploser maintenant? Mérite-t-elle que tu tentes de le tuer? Demanda l'autre Maelyn d'un ton sadique.

Un rond de lumière apparut montra l'image d'Abricot. Maelyn prit alors conscience que c'était lui qu'elle avait essayé de tuer. Lui, pas Akaiyuki. Elle s'était laissé prendre par une illusion due au manque d'oxygène.

- Non, je ne voulais pas... Je ne voulais pas le tuer...

Elle baissa la tête, mais la représentation de sa colère la lui releva. Leurs yeux se croisèrent, la fausse Maelyn eut un air satisfait. Puis elle prit un ton doucereux, destiné à envouter Maelyn.

- Oh si tu voulais, tu voulais le tuer afin d'extérioriser ta Haine. Tu n'en peux plus, tu as prit conscience de ton incapacité à accomplir ta vengeance... Et puis, il y a cet objet que tu aurais pût ravir à cette démone.

Maelyn essaya de se libérer, mais ses forces l'avaient abandonner. L'autre Maelyn s'agenouilla à sa hauteur. L'Oparia sentit son coté de lumière s'estomper peu à peu. Son envie de tuer commençait à prendre le dessus.


- Laisse-moi tranquille, je ne veux pas faire de mal à ceux qui n'ont rien à voir dans tout ça. Retourne d'où tu viens !!

Mais l'autre Maelyn ne l'écouta pas elle se releva forçant Maelyn à faire de même. Les deux Oparias se firent fasse. Le ton de la fausse Maelyn se fit plus envoutant encore.

- Je couve dans ton cœur depuis si longtemps, chaque être vivant à une colère plus où moins forte en lui. Et ce soir tu as besoin de la tienne.

Elle s'approcha de Maelyn et posa sa main sur son cœur, l'Oparia sentit tout ses bons sentiments disparaitre les uns après les autres. la fausse Maelyn reprit la parole.

- Je suis prête à t'aider, prête à animer ton cœur et à guider ton bras. Tue ton ami, et tu fera le premier pas vers la réussite de ton but.

Maelyn se débattit violemment, non elle ne voulait pas le tuer. Que ce cauchemar cesse enfin. Vite !!

- Je refuse, je refuse de te céder si je dois sacrifier toutes les personnes qui comptent pour moi !!

La représentation de la colère de Mae posa alors sa main sur sa joue et repris son discours.

- La Haine ne peut s'accomplir que si tout les autres sentiments sont détruits. Abricot, Fourrure, Stella, tous sont des obstacles car ils pourront te ralentir. Tue les et tu pourras enfin laisser ta vengeance s'épanouir.

Les images de tout ceux encore vivant et qui comptaient pour elle défilèrent sous ses yeux. Soudain, Maelyn se mit à pleurer. Son sens de l'amitié et son désir de vengeance était en train de combattre dans son cœur. Et ça faisait mal.

- Oui, la Haine est en train de gagner ton cœur. Laisse là détruire l'Amitié qui est dans ton cœur.

La clone de Maelyn lâcha l'Oparia qui s'écroula sur le sol, des larmes coulaient abondamment sur ses joues. La douleur devenait si forte qu'elle prendrait le dessus sur tout. Que faire? Céder, ou résister. Si elle cédait, elle risquait de tous les tuer.

- Va-t'en, laisse moi tranquille... Souffla t'elle faiblement.

La fausse Maelyn recula, une expression de doute dans le regard.

- Tu refuses mon pouvoir? Tu préfères céder à cette niaiserie qu'est l'Amitié?

Maelyn se releva, ses yeux étaient rivés sur le sol. Mais ce qu'elle dit ensuite, elle le dit avec assurance. Plus d'assurance qu'elle n'en n'avait jamais eut depuis qu'elle savait parler.

- Je refuse de te laisser tuer ceux que j'aime simplement pour tuer Akayuki. Si je dois détruire ce qu'il y a de bon pour exécuter cette vengeance alors je préfère le faire sans toi. Va-t-en !!

L'autre Maelyn recula puis se mit à disparaitre peu à peu, elle regarda Maelyn puis lâcha ses derniers mots d'un ton venimeux. Ils touchèrent Maelyn et eurent le même effet qu'une flèche plantée ne pleins cœur.

- De toute façon, je reviendrais. La Haine triomphera de ta lumière, tôt où tard tu te laisseras submerger par la Haine. Et ce jour là, crois moi, ce jour là. Je tuerais tout ceux qui seront autours de toi !!

Lorsque Maelyn rouvrit les yeux, elle vit alors Abricot, Stella et toutes les personnes présentes dans la salle. Et dire qu'elle avait faillit se laisser submerger par la haine. Les auraient elle tous tuer? Elle se dirigea vers Abricot et posa ses deux mains sur ses épaules.

- Abricot... Pardonne-moi... Je ne sais pas ce qu'il m'a prit...

Puis elle se détourna de lui et commença à s'éloigner, des larmes commencèrent à couler sur ses joues. Enfin elle s'arrêta, décidant de tout lui expliquer. Si elle avait faillit le tuer, il avait le droit de savoir ce qu'il s'est passé.

- Ma haine c'est exprimée sous forme d'hallucination, je t'aie prit pour Akaiyuki. Abricot je suis vraiment désolée, Je ne voulais pas te tuer...

Maelyn était perdue, désorientée, mais elle voulait au moins expliquer à son ami Oena les raisons de son geste. Après, à lui de décider de ce qu'il voulait faire...
Revenir en haut Aller en bas
Abricot

avatar
Masculin
Race : Oëna
Age : 19ans
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 1589

Feuille de personnage
Niveau: 50
Vie:
560/560  (560/560)
Etat :







MessageSujet: Re: Oh tien un tas d'eau qui bouge tout seul [Folline/Stella] [Feat Luna et Abricot)] Ven 29 Avr - 21:35
Noir. Tout n'était qu'obscurité devant les yeux d'Abricot. D'habitude, dans ce genre de situation, il se retrouvait dans son monde intérieur et là, ce n'était pas le cas. Il essaya en vain de comprendre et de se rappeler. Maelyn avait surgi derrière lui et tout souvenirs avaient disparu. Que pouvait-il donc se passer.
Une soudaine clarté sembla pénétrer ses pensées et peu à peu, il se retrouva dans la réalité. Il était face à face avec Maelyn, il ne réalisa pas tout de suite ce qu'il se passait mais il écouta avec attention ce qu'elle avait à lui dire. Rien n'avait de sens.
-Maelyn..Calme-toi voyons...Je sais bien que tu ne serais pas capable de me faire du mal. Cesses de te tracasser avec ça ! Attends une minute...tu parles d'hallucinations ?
A ces mots la mémoire lui revint. La haine que possédait Maelyn avait envahit son corps. Par réflexe, Abricot s'était isolé de cette colère et avait fermé tous accès à son être intérieur. La rage de l'Oparia s'était tout simplement servie du corps de l'Oëna par le biais de Maelyn...Encore quelque chose de bien trop philosophique. Il préféra effacer ce moment de ses souvenirs et consola Maelyn.
-Tu sais, pas plus tard que tout à l'heure, j'ai moins aussi été victime de ma propre haine que j'ai accumulé depuis longtemps...Nous ne sommes pas différents et j'aurais très bien pu m'attaquer à toi. Alors ne t'excuse plus, s'il te plait.
Il posa sa main sur la joue de Maelyn et lui fit un sourire.
-Cette Akaïyuki mérite d'être punie pour ce qu'elle t'a fait...mais il faut que tu saches que la vengeance est l'une des pires choses de ce monde. Elle ne te mènera qu'à la perte de toi-même et cela me désolerait beaucoup, sache-le.
Abricot fit un bref geste à Maelyn, qui voulait probablement dire : "ne bouge pas." Il alla chercher quelques couvertures et un morceau de table brisée. Il ramena le tout vers l'Oparia en jetant un bref regard à Luna pour voir si tout allait bien. Il posa délicatement l'une des couvertures sur les épaules de Maelyn et s'assit en face d'elle. Il mit sa couverture et posa les quelques aliments qu'il avait récupéré tantôt sur le morceau de table.
-Inutile de manger comme des bêtes, restons civilisés ! Je n'ai que du pain et des fruits, le genre de choses qui peuvent se conserver...Je te conseille de manger vite avant que des pique-assiettes ne viennent nous embêter...Cet épisode a dû te faire perdre des forces, cela est donc nécessaire.
Tout en mangeant, il fixait Maelyn. Son empathie lui faisait ressentir de drôle de sentiments. Il n'aimait pas lire les émotions des gens qu'il connaissait mais celles de l'Oparia étaient particulières. Elles se confondaient, luttaient...Quelque chose devrait vraiment la tourmenter mais vu la situation dans laquelle ils se trouvaient, ce n'était pas vraiment le moment d'en parler. Il préféra donc jouer l'innocence et mangea tranquillement une orange.
Revenir en haut Aller en bas
Maelyn

avatar
Féminin
Race : Oparia
Age : 17
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 731

Feuille de personnage
Niveau: 38
Vie:
230/440  (230/440)
Etat :







MessageSujet: Re: Oh tien un tas d'eau qui bouge tout seul [Folline/Stella] [Feat Luna et Abricot)] Sam 30 Avr - 8:06
Apparemment Abricot n'avait pas compris, Maelyn qui avait rouvert son âme aux sentiments des gens dés son illusion terminée, sentait fort bien son incompréhension. Elle aussi ne comprenait pas quelque chose, qu'est ce qui avait provoqué sa rencontre avec l'autre Maelyn? Normalement, son hallucination aurait due se poursuivre jusqu'à ce qu'elle tue la fausse Akaiyuki, ou jusqu'à ce qu'elle reprenne ses esprits.

-Maelyn..Calme-toi voyons...Je sais bien que tu ne serais pas capable de me faire du mal. Cesses de te tracasser avec ça ! Attends une minute...tu parles d'hallucinations ?

Maelyn essaya de se reprendre pour pouvoir expliquer à Abricot ce qu'il lui était arrivé. Mais ses larmes ne voulaient pas s'arrêter, dans son âme la Haine commençait à refluer laissant un grand vide derrière elle. Mais elle serait toujours là, quelque part dans son univers.

-Tu sais, pas plus tard que tout à l'heure, j'ai moi aussi été victime de ma propre haine que j'ai accumulé depuis longtemps...Nous ne sommes pas différents et j'aurais très bien pu m'attaquer à toi. Alors ne t'excuse plus, s'il te plait.

Ah oui, la colère d'Abricot elle l'avait ressentit. C'était juste avant qu'elle ne referme son esprit, lors des combats contre les bonshommes. D'ailleurs que c'était il passé pour qu'il entre dans une soudaine colère. Ils avaient tout les deux eut une réaction extrême ce soir, encore heureux qu'ils ne se soient pas affronter à ce moment là. Les bonshommes de neiges n'auraient eut qu'à rentrer chez eux.

- Tu ne m'en veux pas alors?
Demanda-t-elle encore anxieuse. Même si la paix commençait à reprendre possession de son âme. Ne restait plus que ce regret de ne pas avoir pût prendre l'objet que voulait Akaiyuki. Lorsqu'il posa sa main sur sa joue, elle releva les yeux et capta son sourire.

-Cette Akaïyuki mérite d'être punie pour ce qu'elle t'a fait...mais il faut que tu saches que la vengeance est l'une des pires choses de ce monde. Elle ne te mènera qu'à la perte de toi-même et cela me désolerait beaucoup, sache-le.

Maelyn se serra contre Abricot pour extérioriser ce qu'il lui restait de peur. Ce ne fut qu'à ce moment là que ses larmes s'arrêtèrent vraiment. Sa tristesse était encore là, mais moins présente. Ce qu'Abricot venait de lui dire lui faisait très plaisir, il y avait au moins quelqu'un à qui elle pourrait parler, si jamais son envie de vengeance menaçait de reprendre le dessus.

- Merci Abricot, tu es vraiment le meilleurs ami que l'on puisse avoir.

Elle se décolla de lui pour le laisser s'éloigner et s'assit par terre. Elle en profita pour lancer son esprit à la recherche de celles de Jean est Cheryss. Ils étaient toujours vivant, bien qu'évanoui. Cela la rassura, au moins ils ne risquaient rien... Enfin,rien mis à part le risque de mourir asphyxié.


-Inutile de manger comme des bêtes, restons civilisés ! Je n'ai que du pain et des fruits, le genre de choses qui peuvent se conserver...Je te conseille de manger vite avant que des pique-assiettes ne viennent nous embêter...Cet épisode a dû te faire perdre des forces, cela est donc nécessaire.

C'est vrai qu'elle avait dû utiliser une bonne partie de ses forces mentales pour expulser sa haine aussi loin que possible. Elle prit une pomme tout en regardant autours d'elle. Pas besoin d'être emphatique ou de pouvoir lire les sentiments des autres pour pour savoir que tout le monde commençait à désespérer.

- J'espère que les choses reviendront à la normale. Je ne sais combien de temps nous auront encore de l'oxygène.


Elle serra un peu plus sa couverture autours d'elle, l'Oparia avait choisit de ne plus parler de ce qu'il s'était passé tout à l'heure. L'ambiance était beaucoup trop sombre, pour la noircir encore un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Abricot

avatar
Masculin
Race : Oëna
Age : 19ans
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 1589

Feuille de personnage
Niveau: 50
Vie:
560/560  (560/560)
Etat :







MessageSujet: Re: Oh tien un tas d'eau qui bouge tout seul [Folline/Stella] [Feat Luna et Abricot)] Sam 30 Avr - 12:53
Profitant de cette situation, mangeant avec Maelyn, Abricot ne fit pas attention à l'agitation derrière lui. Des gardes se dirigeaient vers Calipso avec un étrange coffret. Terminant sa pomme, il ne se retourna que lorsqu'il entendit un cri.
Le démon des ténèbres apparut, foudroyant le ciel et répandant son aura obscure. C'était un spectacle fascinant et terrifiant à la fois. Calipso quant à elle, se trouvait être la déesse des océans, ce qui ne laissa pas Abricot indifférent. Il n'avait jamais ressenti cette puissance auparavant, sans doute était-ce lié au coffret.
Le combat entre l'être des ténèbres et Calipso fut terrible. L'Oëna eut le réflexe de se placer devant Maelyn pour la protéger. Il avait surtout peur que l'Oparia ne ressente à nouveau cette envie de vengeance et cela aurait eu des incidences et sur elle et sur lui. Heureusement, Calipso fut vainqueur de cette bataille, mais la guerre n'était pas finie.
Abricot ressentit un léger vent frais et une douce lumière illumina les lieux. Il se tourna vers la fenêtre pour observer l'aube resplendissante. Le soleil ne lui avait jamais paru aussi beau et réconfortant. La neige avait fondu, les nuages avaient disparu : la vite reprenait doucement son cours.
Tendant la main à Maelyn, il l'aida à se relever. Il était tellement heureux de ressentir à nouveaux cette énergie magique dans son corps, bien qu'elle n'avait pas disparu, elle semblait avoir été obstrué.
-Comme d'habitude, je vais m'en aller mais tu es habituée. Merci pour tout Maelyn et j'espère que nous nous reverrons bientôt.
Abricot se dirigea vers Luna et sentit un drôle d'objet dans sa poche. Il mit sa main dans sa poche et en sortit la clé Yggdrasil de Maelyn. Il se figea. Quand lui avait-il pris la clé ? Et surtout pourquoi ? Il ressentit alors qu'il devait donner cette clé à Luna, elle en avait envie, elle la voulait. Il avait probablement pris la clé lorsque la haine de l'Oparia avait envahi son corps et telle une éponge, il avait sans doute capté l'envie de Luna. L'Oëna s'inquiéta, cette capacité était trop ouverte au monde extérieur, il allait devoir travailler là dessus.
Arrivant près de Luna, il gribouilla quelques mots sur une feuille, déposa la clé et la note dans la poche de la jeune femme et se dirigea vers la sortie. Il fit un petit coucou à Liam qui le regardait et s'en alla profiter de l'air pur et chaud.
Une fois dehors, il vit Calipso, inconsciente, étendue sur le sol. Cette femme était la déesse des Océans, il n'aurait jamais pu soupçonné cela...Ils allaient être amenés à se rencontrer à nouveau mais pas tout de suite, il devait d'abord aller à Yggdrasil.
Abricot jeta un dernier regard à Luna et Seyhial. Il ressentait une légère inquiétude, autant pour l'Oparia que pour le Celin. Un entrainement s'imposait, sa force magique n'était pas assez suffisante, il allait devoir travailler d'autres éléments stratégiques, un en particulier qu'il devait garder secret. Tournant la tête vers l'horizon, il se mit en route pour les contrées sauvages.
Revenir en haut Aller en bas
Maelyn

avatar
Féminin
Race : Oparia
Age : 17
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 731

Feuille de personnage
Niveau: 38
Vie:
230/440  (230/440)
Etat :







MessageSujet: Re: Oh tien un tas d'eau qui bouge tout seul [Folline/Stella] [Feat Luna et Abricot)] Sam 30 Avr - 13:59
Maelyn regardait la scène autours d'elle, soudain un combat débuta. Opposant la magicienne aux cheveux rouges à une ombre. Maelyn frissonna, elle sentait tellement de ténèbres en lui. C'était effrayant, elle n'avait jamais ressentit autant de haine de sa vie. Elle se releva difficilement, pour mieux voir ce qu'il se passait. Soudain, elle ressentit sa propre haine refaire surface. Non, ça n'allait pas recommencer !!

- C'est lui, le père d'Akaiyuki. Qu'attends tu donc pour me libérer idiote.

Maelyn se colla contre le mur, sans cesser de continuer à observer le combat. Les choses commençaient à s'accélérer, et elle manquait à tout instant de perdre contrôle d'elle même. Pour se calmer elle ferma les yeux et se retrouva soudain aspirée dans son univers intérieur. Un vent violent s'était levé, les fleurs qui parsemait son monde étaient bien malmenées. Sa fleur de Basilic s'était considérablement développée. Près d'elle, se tenait le double de Maelyn.


- Maelyn, si je t'aide à tuer ce sombre personnage, alors soit sur que sa fille reviendra pour se venger. Tu pourras enfin m'expulser de ton corps. Moi qui te dégoute tant.

Comprenant que c'était une nouvelle tentative pour la plonger du mauvais coté, Maelyn tenta de résister. Le vent s'énerva mais contrairement de se déchainer sur les plantes, il repoussa la fausse Maelyn.


- Va-t-en, je t'aie déjà dit dit que je n'accepterais pas notre pacte, il est hors de question que je te cèdes.

La clone de Maelyn poussa un feulement de colère, la Basilic commença à replier ses pétales. Quelque chose était en train de se produire. La bataille qui avait commencé tout à l'heure allait prendre fin. Dans la réalité, Maelyn c'était effondrée les yeux vides.


- Es-tu seulement consciente de ce que tu es en train de louper. Crois-tu vraiment qu'une occasion de faire venir Akaiyuki se représentera? C'est peut être le seul moment où tu pourras venger ta famille avant longtemps !!


Le vent soufflait de plus ne plus fort, le temps sembla figé pendant quelques minutes. Puis, le corps de la fausse Maelyn se mit à s'estomper. Elle poussa des hurlements de rage, mais Maelyn la coupa tout net.


- Silence, je refuse que tu reprennes contrôle de mon âme. Il m'apparient et c'est moi qui doit décider si elle doit ou non être souillée par les Ténèbres.


Un long moment s'écoula, puis Maelyn refit surface avec la réalité. Le combat était terminé maintenant, elle vit Abricot lui tendre la main et l'aider à se relever. Puis il lui annonça qu'il allait partir. Une fois de plus, Abricot était un grand solitaire. Même si étrangement ils arrivaient toujours à ce revoir.

- Fait attention à toi Abricot, et à bientôt. Tu peux revenir me voir si jamais tu as besoin d'aide.

Elle le laissa partir avant de s'apercevoir qu'il lui manquait quelque chose. Elle vérifia dans sa poche et remarqua que sa clé avait disparue. C'était sans doute Abricot qui l'a lui avait prise, mais il allait falloir qu'il s'explique la prochaine fois. Il aurait pût lui demander la permission de l'emprunter tout de même.

Voyant que tout le monde était soit en train de sortir soit en train de veiller sur ses proches toujours évanouis, Maelyn alla vérifier l'état de santé de jean et Cheryss. Voyant qu'ils n'avaient rien elle décida de les laisser récupérer tranquillement. Elle avait bien entendu le message de Dingellius, mais avant ça elle voulait aller voir Gwend qu'elle avait entrevue lors du Bal.
Revenir en haut Aller en bas
L'Oracle de Thoawin

avatar
Féminin
Messages : 2348

Feuille de personnage
Niveau:
Vie:
0/0  (0/0)
Etat :







MessageSujet: Re: Oh tien un tas d'eau qui bouge tout seul [Folline/Stella] [Feat Luna et Abricot)] Mer 4 Mai - 12:02

Le rp est terminé !

Maelyn perd:
  • 1 Clé d’Yggdrasil




Le rp est terminé !

Abricot obtient:
  • 1 Clé d’Yggdrasil


Abricot perd:
  • 1 Clé d’Yggdrasil




Le rp est terminé !

Luna obtient:
  • 1 Clé d’Yggdrasil







Le rp est terminé !

Stella obtient:

  • Un flocon de cristal
  • 80 Galions
  • 15xp




Stella passe niveau 20



Le sort Spel' passe niveau 7 (Inondation -> Vague)




Sujet pris en compte pour le "concours" rp survie.=> voir ici
Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thoawin.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Oh tien un tas d'eau qui bouge tout seul [Folline/Stella] [Feat Luna et Abricot)]
Revenir en haut Aller en bas

Oh tien un tas d'eau qui bouge tout seul [Folline/Stella] [Feat Luna et Abricot)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thoawin :: La fête archivée 2011 :: La salle principale.. où lieu de survie...-
Sauter vers:

Se rendre sur le portail TourDeJeuVoir les explications de cet anneau sur le site TourdeJeuVoir la liste des jeux de cet anneauPour avoir un jeu de cet anneau au hasardPour voir le jeu précédent de cet anneauPour voir le jeu suivant de cet anneau

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit