AccueilPortailFAQRechercherLes bonus du forumS'enregistrerConnexion

Partagez|

Paniquée [Cheryss et Jean du Rouvre ] [Feat Maelyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Cheryss

avatar
Féminin
Race : Humanï
Age : 17 ans
Ville : Gwalihar
Ame : Faible
Messages : 83

Feuille de personnage
Niveau: 11
Vie:
172/172  (172/172)
Etat :







MessageSujet: Paniquée [Cheryss et Jean du Rouvre ] [Feat Maelyn] Mar 12 Avr - 20:16
La jeune humani était vraiment paniquée, toute c'est créatures qui les avaient attaqué subitement avaient disparuent comme par magie dans un éffroyable bruit. Cheryss ne savait plus quoi faire, elle était là bloquée dans une salle sans savoir ce qui l'empéchait de sortir. Le froid commençait à se faire sentir et elle n'avait toujours pas de quoi se réchauffer ou encore de quoi manger. La jeune fille devait trouvé de quoi brulé pour faire un feu qui tiendrait assez longtemps pour qu'un quelquonque individu vienne la sauvée. Elle se mit donc en quête de quelques chose pouvant prendre feu, mais elle ne pouvait rien faire la salle était vide, pas d'étageres, de livres ou encore de cartons. Mais dans son moment de désespoir la jeune fille eu une idée pourquoi pas brulé un bout de vetements d'un des morts étalés par terre dans la salle qui n'était en faite pas totalement vide... Alors qu'elle était en train de déshabillée un vielle homme qui avait sans doute dut faire une crise cardiaque, elle eu d'horribles douleurs à la poitrine avant de tombée à terre:

*Mais que m'arrive t'il, suige en train de mourrir... Non cela n'est pas possible il faut que je me relève, aller dépeche toi !...*

Cheryss prit par la fatigue s'évanouisa alors laissant plaçe à une sphere bleue l'antourant... Quand celle ci eu disparus, La jeune humani était évanouie dans une toute autre enveloppe charnelle...

Spoiler:
 


Dernière édition par Cheryss le Jeu 14 Avr - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean Du Rouvre

avatar
Masculin
Race : Karach
Age : 21
Ville : Gwalihar
Ame : Faible
Messages : 12

Feuille de personnage
Niveau: 6
Vie:
60/60  (60/60)
Etat :







MessageSujet: Re: Paniquée [Cheryss et Jean du Rouvre ] [Feat Maelyn] Jeu 14 Avr - 16:48
http://www.thoawin.com/t1471-arrivee-au-bal-maelyn-jean-du-rouvre#10284

Alors qu’il se croyait perdu, à moitié aveugle avec en main un pauvre cimeterre qu’il savait à peine manier – et sans Maelyn, sa belle protectrice ! – aux prises avec un nombre indéterminé d’énormes bêtes de neige, l’imprévisible était arrivé !
Non pas que voir surgir un peu plus tôt trois bonhommes de neige du sol eût été franchement prévisible, mais qu’ils disparaissent, comme apeurés par quelque chose, alors qu’ils avaient combat gagné, puis que le monde tout entier se mette à trembler, ravagé par la nappe d’eau la plus phénoménale qui ait jamais été, et bien, c’était encore plus surprenant non ?

Ceci dit, le pauvre Jean n’eût guère le temps de se poser des questions métaphysiques. Il s’était jeté à corps perdu vers la salle de bal tandis qu’un monstrueux apocalypse aquatique survenait alentour, vagues titanesques arrachant des bâtiments entiers, océan déchaîné broyant pierres comme habitants…
Mais fort heureusement, la bibliothèque était un édifice solide et puissant, l’orgueil de la cité, et il tint bon… Hagard, et à bout de souffle, Jean se retrouva dans celui-ci. Il avait récupéré le plein usage de ses yeux, entretemps , et regarda autour de lui. Tout était détruit, meubles comme carrelages, et cloisons, les plafonds étaient crevés… et une inconcevable gangue de glace tenait le monde extérieur…

Par la sainte Gwalihar, il n’aurait jamais dû quitter sa cité chéri ! pesta t-il en lui-même. C’était le chaos ailleurs ! Quoique…
… Cet espèce de Tsunami était vraiment colossal… et s’il avait aussi touché Gwalihar ?
Bah ! Il n’était point temps de s’inquiéter de cela :

« Inquiète toi plutôt de toi, mon Jean, » maugréa t-il à voix basse.

Il glissa un peu comme il put le cimeterre donné par Maelyn dans les loques congelées qui lui servaient désormais de vêtements – de si riches atours, si ce n’était pas un crime ! – et se mit à marcher au hasard en appelant à tue tête :

« MAELYN! DAME MAELYN! C'EST JEAN DU ROUVRE! OU ETES VOUS? »

Ce n’est pas qu’il s’inquiétait vraiment pour elle, bien que perdre une si jolie donzelle était bien navrant, c’était surtout qu’il la voulait avec lui pour bénéficier de ses puissants pouvoirs. Qui savait si des monstres de neige n’allaient pas resurgir à l'improviste?!
Mais il avait beau crier son nom, il ne la trouvait pas. Il n’y avait que cadavres givrés, déchiquetés ou broyés dans ces ruines glaciales, quand ils n’étaient pas les trois à la fois… Il frissonna et se tapa sur les épaules. Son souffle s’étalait en d’épaisses volutes blanche devant lui :

« Sangdieux ! Il fait un froid à fendre la pierre ! »

Continuant de louvoyer entre les décombres, grelottant, il se mit en quête de quelque chose pour se réchauffer. Faisant cela, il dévorait à pleines mains les quelques aliments qu’il avait mis dans sa besace pour les apporter plus tard aux pauvres avec Maelyn. Il fallait prendre des forces pour lutter contre le froid...

Tiens ? Une lueur bleue.

« Maelyn ? »

Non ce n’était pas elle… bien que c’était une femme aussi. Et fort jolie elle aussi. Elle avait de longs cheveux orangés, et semblaient évanouie. Elle ne semblait pas blessée, cependant. Le cadavre d’un vieux à moitié déshabillé trainait à côté d’elle. Sans hésiter, Jean acheva de le dépouiller de ses oripeaux pour en emmitoufler la donzelle et la réchauffer dans ses bras :

« Hé ! Mademoiselle. Réveillez vous, » lui dit-il doucement. « Il faut vous activer sinon vous allez périr de froid. » Il lui tapota la joue. « Allez, ouvrez les yeux. »

Pourquoi s’occupait-il d'elle? Il était clair que Jean n’avait rien d’un altruiste Saint-Bernard... mais la fille était jolie. Et puis il se sentait seul surtout! Perdu…
Et il crevait de froid. Tenir sa chaleur humaine tout contre le réchauffait quelque peu, lui aussi.

Par les Dieux. On pouvait dire que cela avait été une sacrée conjonction ! Pour lui, le désastre et les astres était clairement liés…
Heureusement que cela n’arrivait que tous les cent ans !!
Revenir en haut Aller en bas
Cheryss

avatar
Féminin
Race : Humanï
Age : 17 ans
Ville : Gwalihar
Ame : Faible
Messages : 83

Feuille de personnage
Niveau: 11
Vie:
172/172  (172/172)
Etat :







MessageSujet: Re: Paniquée [Cheryss et Jean du Rouvre ] [Feat Maelyn] Jeu 14 Avr - 20:01
« Hé ! Mademoiselle. Réveillez vous, » lui dit-il doucement. « Il faut vous activer sinon vous allez périr de froid. » Il lui tapota la joue. « Allez, ouvrez les yeux. »

Mais à qui appartenait cette voix qui l'insitait à se révéiller alors qu'elle pensait que tout était perdu dans ce grand moment de solitude, pour sur ce n'était nul la voix d'une femme mais bien celle d'un homme pret à l'aider à ce relevé pour qu'elle continue à vivre !...
Cette voix lui donnait du courage, à chaque fois que celle-ci réaparaissait la jeune fille sentait la vie regagné son corp inanimé, elle voulait vivre, elle le devait pour cette personne qui éssayait de l'aidé.
Cheryss luttait contre le sommeil elle devait à tout pris se réveillé, et ceci n'était pas vraiment de tout repos, car si le sommeil la gagnait s'en était finit d'elle !...
Par manque de force, Cheryss était en train d'abandonnée tout espoir de survie si seulement elle pouvait etre plus puissante, elle pourrait remercié l'homme qui se tenait à ses côtés, mais cela lui était impossible avant que l'individu la baffa.
Cette baffe l'avait réveillé aussi tôt, quand elle ouvrit donc les yeux par ce coup, Cheryss se sentit frigorifié, mais l'homme qui était à ses cotés avait l'air heureux...
C'était un très bel homme qui se tenait la agenouillé au pret d'elle, il était brun, ses cheveux long , c'était plutôt un grand homme minceet musclé la seule chose qu'elle n'arrivait pas à apercevoir était la couleur de ses yeux.
Sans s'atardé sur le physique du jeune homme, Cheryss lui demanda:

<< Heu... merci... Comment vous appellez vous et... Que faite vous ici ?... >>
Revenir en haut Aller en bas
Maelyn

avatar
Féminin
Race : Oparia
Age : 17
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 731

Feuille de personnage
Niveau: 38
Vie:
230/440  (230/440)
Etat :







MessageSujet: Re: Paniquée [Cheryss et Jean du Rouvre ] [Feat Maelyn] Ven 15 Avr - 5:52
http://www.thoawin.com/t1471-arrivee-au-bal-maelyn-jean-du-rouvre#10284

Maelyn tentait tant bien que de mal de se libérer pour aider le Karach qui lui n'avait semble t'il aucun moyen de se défendre. A part le malheureux cimeterre qu'elle lui avait prêté. mais la glace ne voulait pas céder. Elle veillait bien à ne pas laisser son esprit capter les sentiments des gens, de peur que cela la déconcentre. Même si cela l'empêchait de surveiller ses amis. Elle irait voir tout le monde après.

Soudain, un homme totalement terrorisé débarqua dans la salle. Ne se préoccupant pas des monstres, il se dirigea vers l'estrade où les maires se trouvaient avant. Il fut alors bref, clair et concis dans sa déclaration.

- Une immense vague déferle depuis l’océan sur les terres, elle fait plus de 6m de haut et dévaste tout…

Comme on pouvait le prévoir, la salle fut prise d'une terreur sans nom et tout le monde se mit à gesticuler dans tout les sens. Plusieurs personnes bousculèrent Maelyn qui tomba sur le sol. Son sens du toucher devint alors complètement dingue au contact de la glace coupante. Mais le coté positif de la chose, c'était que la personne l'avait pousser suffisamment fort pour qu'elle soit libérée.


" Bon, eh bien il ne me reste plus qu'à trouver les autres. A commencer par Jean, où est il encore passé celui-là?"

Ce n'était pas digne d'un chevalier servant d'abandonner sa cavalière comme ça. Même quand on doit combattre des bonshommes de neiges plus fort que lui... De toute façon ils étaient tous partis les bonshommes. Soudain, une voix retentit dans le lointain.

-Où que vous vous cachiez vous ne pourrez jamais passer outre ma fureur…

Des frissons de peur parcoururent Maelyn, même si elle ne savait pas ce qui se passait réellement, ça devait être terrible. Son besoin de revoir ses amis s'agrandit, bon d'abord elle devait trouver de quoi manger. Elle sentait le poids de la nourriture pour les orphelins d'Aerith mais ne voulait pas les utiliser maintenant.


En farfouillant bien partout, elle réussit à trouver un peu de nourriture pas trop abimée. Elle s'empara d'une nappe et s'en recouvrit. Ce n'était pas très chaud mais c'était mieux que rien.
Tout en mangeant,elle s'avança et réussit à retrouver Jean.

-Ah vous voilà vous. Commença t'elle d'un ton dur.

C'est alors qu'elle qu'elle remarqua la jeune Humani aux cheveux bleus sur le sol. Jean était en train de la réveiller, l'Oparia s'assit à coté de lui et vit la jeune fille se réveiller. Elle semblait complètement perdue. Maelyn décida de les laisser seul un instant le temps de trouver de quoi manger et la réchauffer. Ce n'était pas facile vu l'était de la plupart des nappes.

- Je sais que ce n'est pas le moment de faire des jeux de mots. Mais cette conjoncture des astres est vraiment un désastre. Murmura t'elle pour elle même.

Quand elle eut trouver ce qu'elle cherchait, elle revint vers Jean et Cheryss.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Du Rouvre

avatar
Masculin
Race : Karach
Age : 21
Ville : Gwalihar
Ame : Faible
Messages : 12

Feuille de personnage
Niveau: 6
Vie:
60/60  (60/60)
Etat :







MessageSujet: Re: Paniquée [Cheryss et Jean du Rouvre ] [Feat Maelyn] Ven 15 Avr - 13:38
Le visage qui fit face à la jeune inconnue lorsqu’elle ouvrit les yeux était en effet celui d’un grand et bel homme aux longs cheveux raides et sombres. Sa peau était hâlée et ses yeux étaient eux aussi de la couleur du jais. Un miroitement rubis vint y luire et un sourire étincelant orner ses traits gracieux lorsqu’il vit que la femme qu’il tenait au chaud de ses bras avait repris conscience :

« De rien, Madame, » lui répondit-il. « Quiconque un tant soit peu honorable vous aurait secourue. Et même des scélérats, je pense, tant vous êtes adorable… »
Sa voix était toujours très calme, et il la gardait près de lui, emmitouflée des vêtements pris à un mort, pour lui frictionner les épaules avec une douce vigueur:
« Je me nomme Jean du Rouvre, de haute noblesse Gwalihar, et j’étais un convive de ce bal catastrophique. Tout comme vous j’imagine… »

Il laissa la fin de sa phrase en suspens et, après un clin d’œil rassurant, attendit qu’elle se présente à son tour.
Mais qu’elle l’ait fait ou pas, il ne put guère lui répondre en retour, car une voix familière se fit entendre derrière lui :
-Ah vous voilà vous.
Maelyn. Il se retourna, à la fois heureux qu’elle l’ait retrouvé et intrigué par son ton sec. Serait-elle jalouse ? (la modestie n’avait jamais étouffé Jean, qui se croyait clairement irrésistible)
… Non, certainement pas. Ce n’était ni le lieu ni le moment…
Faisant fi de ces questions, il s’apprêtait à lui faire part avec émotion de sa joie de la revoir, lorsqu’un violent frisson l’avait secoué. Damné froid ! Il empirait ou quoi ? Le temps qu’il s’en remette, la belle aux cheveux violets s’éloignait déjà pour faire de la récupération de survie.
Tiens ? Une phrase qu’elle marmonna lui amena un sourire en coin. « Astres et désastre » Il avait lui-même songé à ce même jeu de mot à peine plus tôt… Amusant. Serait-il « en phase » avec la belle Maelyn ?

De nouveau, son corps lui sembla être transpercé par un souffle glacial. Il cessa définitivement de divaguer à ces trivialités :

« Bon, c’est un feu qu’il nous faut faire, et vite ! Restez debout, en mouvement, ne vous asseyez pas sur le sol glacé » ajouta t-il à l’attention de la jeune femme qu’il venait de se courir. « Venez, aidez moi à trouver de quoi nous réchauffer, si vous voulez bien, cela vous fera penser à autre chose qu’au froid. »

Et il se mit comme Maelyn en quête de combustible.
Mais cela fut de courte durée. Car cette dernière, toujours aussi providentielle, revenait déjà avec tout ce qu’il fallait…
Revenir en haut Aller en bas
Maelyn

avatar
Féminin
Race : Oparia
Age : 17
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 731

Feuille de personnage
Niveau: 38
Vie:
230/440  (230/440)
Etat :







MessageSujet: Re: Paniquée [Cheryss et Jean du Rouvre ] [Feat Maelyn] Lun 25 Avr - 10:52
Maelyn n'était pas jalouse du tout, elle n'était pas du genre à l'être pour un oui ou pour un non. Elle salua la jeune Humani qui venait à peine de se réveiller. Elle se présenta et donna les morceaux de bois à Jean. Étant un Karach, il devrait être capable de faire du feu. Malheureusement, il ne possédait pas encore sa magie. Ils allaient devoir faire avec les moyens du bord.

- Il va falloir essayer de survivre aussi longtemps que possible. Tout ce que j'espère, c'est que ça passera vite. Je ne sais pas combien de temps nous aurons assez d'oxygène.

Tout ces feux allaient bruler du dioxygène, et même les Oparia présents ne pourraient rien faire pour le renouveler. Les minutes s'écoulèrent sans que la situation s'améliore, au contraire elle se mit même à empirer.

" L'oxygène commence à manquer, il faut trouver une source vite."

Elle se mit à tousser violemment, ses poumons commençaient à s'affoler. Ses sens de Thoa'ryns la rendait encore plus sensible que les autres au manque d'air. Des gens croyant leur dernière heure arrivée se mirent à hurler. Puis ils s'effondrèrent à l'agonie.

Maelyn n'eut pas éteindre leur feu, vu qu'ils n'avaient pas réussit à en faire. Mais elle remarqua que Jean et Cheryss avait du mal à respirer. Elle se concentra pour calmer sa respiration.

" Il faut trouver une source d'oxygène, il doit bien y avoir des trous d'aération quelque part."

Elle se concentra, cette expérience ne lui coutait pas beaucoup d'efforts. Elle pouvait donc prendre le risque d'essayer de toute façon, soudain elle manqua d'oxygène. Elle perdit contact avec la réalité pendant quelques minutes.

Lorsqu'elle se réveilla, elle ne se sentait vraiment pas bien. Elle remarqua que Jean et Cheryss étaient inconscient, elle regarda autours d'elle. Plusieurs personnes étaient déjà terre. Soudain elle se sentit immédiatement en danger...Elle porta la main à son épée et commença à marcher lentement.
Revenir en haut Aller en bas
L'Oracle de Thoawin

avatar
Féminin
Messages : 2348

Feuille de personnage
Niveau:
Vie:
0/0  (0/0)
Etat :







MessageSujet: Re: Paniquée [Cheryss et Jean du Rouvre ] [Feat Maelyn] Mer 4 Mai - 11:24


Le rp est terminé !

Cheryss obtient:

  • Un flocon de cristal
  • 80 Galions
  • 15xp




Cheryss passe niveau 8






Le rp est terminé !

Jean du Rouvre obtient:

  • Un flocon de cristal
  • 80 Galions
  • 15xp




Jean du Rouvre passe niveau 6






Le rp est terminé !

Maelyn obtient:

  • Un flocon de cristal
  • 80 Galions
  • 15xp




Maelyn passe niveau 38







Sujet pris en compte pour le "concours" rp survie.=> voir ici
Bonne chance !


Modération "L'Oracle" Lorsque ce sujet sera terminé et que Vous partirez pensez à bien mettre la balise "Fini" en éditant le 1er post.
Vous pouvez toujours continuer à écrire sur ce sujet si le cœur vous en dit, cependant vous pouvez aussi partir, la salle de bal étant ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thoawin.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Paniquée [Cheryss et Jean du Rouvre ] [Feat Maelyn]
Revenir en haut Aller en bas

Paniquée [Cheryss et Jean du Rouvre ] [Feat Maelyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thoawin :: La fête archivée 2011 :: La salle principale.. où lieu de survie...-
Sauter vers:

Se rendre sur le portail TourDeJeuVoir les explications de cet anneau sur le site TourdeJeuVoir la liste des jeux de cet anneauPour avoir un jeu de cet anneau au hasardPour voir le jeu précédent de cet anneauPour voir le jeu suivant de cet anneau

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit