AccueilPortailFAQRechercherLes bonus du forumS'enregistrerConnexion

Partagez|

Maelyn, Abricot et Rakuo à la recherche de la chimère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2


Abricot

avatar
Masculin
Race : Oëna
Age : 19ans
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 1589

Feuille de personnage
Niveau: 50
Vie:
560/560  (560/560)
Etat :







MessageSujet: Re: Maelyn, Abricot et Rakuo à la recherche de la chimère Jeu 26 Aoû - 19:08
Enfin ! Il avait enfin réussi à tuer cette foutue Chimère. Cela n'avait pas été facile mais cela faisait bien quelques minutes que le tas de boue l'avait achevée, sans parler des armes...
Abricot jubilait à l'idée qu'il allait enfin pouvoir se reposer et profiter des nombreuses possibilités que Thoawin lui offrait. Il dépoussiéra ses vêtements une nouvelles fois te se figea. Il eut à peine le temps de se redresser qu'un tas de boue se confronta à ses genoux, le faisant tomber.

La Chimère grogna de plus belle, elle ne semblait vraiment pas heureuse d'être toujours ensevelie sous de la terre (cela pouvait se comprendre). Mais un seul des mots prononcés frappa l'esprit d'Abricot : "Nergal". C'était donc lui le fameux sorcier...Il avait eu quelques soupçons après la mort de l'autre vieillard mais il n'était pas sûr. Phi lui avait expliqué toute l'histoire de Nergal, et ce dernier était bien capable de réaliser de tels exploits magiques. Le jeune homme se releva et s'adressa à la créature :
-Nergal ne nous fichera donc jamais la paix ?! Il n'arrête pas de dire qu'il veut faire le bien mais pour le moment, il ne nous apporte que des ennuis...
Abricot réalisa alors que la Chimère n'avait plus son armure de Sinin, sans doute utilisée dans l'explosion. La magie était donc de nouveau efficace face à cette créature mais quelque chose d'imprévu entra en compte : le brigadier. L'Oëna ne pouvait s'empêcher de rajouter :
-La peur est bien la faiblesse de la plupart de nos ennemis...Vous prenez toujours des otages pour forcer vos adversaires à abdiquer car vous n'êtes pas capables d'arriver à vos fins...
Abricot s'approcha lentement de la chimère en montrant clairement ses mains. Il ne voulait surtout pas que la créature brise le crâne de ce pauvre brigadier.
-Nous n'avons pas le choix...Relâche-le s'il te plait, nous ferons selon ton bon-vouloir...
Abricot regrettait de devoir faire ça, mais il n'avait pas vraiment le choix, il était hors de question qu'un innocent soit tué. La créature tenait toujours l'homme fermement, elle se méfiait d'Abricot, comme tout le monde le ferait. Il s'arrêta à la hauteur de l'homme en costume noir, en gardant une certaine distance avec la Chimère tout en la fixant dans les yeux.
-Nous n'avons pas le choix...
L'épée d'Abricot jaillit de sous un tas de boue à côté de la Chimère (le jeune homme avait vu l'épée lorsqu'il était tombé à terre). Naturellement, elle ne pouvait pas bouger seule, une main aqueuse due à l'eau infiltré dans le sol, la tenait. L'épée allait tellement vite que la créature ne put rien faire pour empêcher quoique ce soit. L'arme pointue, à pleine vitesse, poussée par une force aquatique considérable réussit à traverser le poignet musclé et ténébreux de la Chimère en lui tranchant tous les nerfs. Elle dut lâcher son emprise et laissa donc le brigadier tomber. La main aquatique à pleine vitesse forma alors un poing et frappa la créature qui tomba en arrière. L'Oëna attrapa l'homme en noir par les épaules et le tira en arrière.
-La Chimère va se relever, cela m'étonnerait que mon attaque l'ait achevée ! Il serait peut-être temps de la tuer vous ne croyez pas ?
Le corps de l'homme étant plutôt lourd, Abricot n'avançait pas très vite et la Chimère n'allait pas tarder à se reprendre en main, sans mauvais jeu-de-mot.
Revenir en haut Aller en bas
Maelyn

avatar
Féminin
Race : Oparia
Age : 17
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 731

Feuille de personnage
Niveau: 38
Vie:
230/440  (230/440)
Etat :







MessageSujet: el Ven 27 Aoû - 6:37
La Chimère se releva après quelques minutes en faisant exploser soin armure de Sinin. Elle était coriace, mais leurs attaques avaient l'air de l'avoir sérieusement amoché.

- GRAHAHAHAHAHAHAHA ! On crroyait êtrr' débarrassés de moi, hein ? On va en finirr' avec ça une bonne fois pourr' toute, et j'irrais m'occuper moi-même du cas de Nerr'gal. J'ignorr' ce qu'il m'a fait, mais il va souffrirr'...

Nergal? C'était lui le mystérieux sorcier? Mais qu'avait il contre les Thoa'ryns? Et surtout pourquoi avait il demander à cette Chimère de leur tendre un piège?

" Cet homme est vraiment bizarre, il dit vouloir le bien de Thoawin. Pourtant notre combat à détruit une bonne partie des terres du vieux Grimm. Je sens que je le comprendrais jamais..."

Soudain elle s'aperçut que la Chimère avait prit le brigadier en otage. Elle menaça de le tuer si ils ne jetaient pas les armes immédiatement.

-La peur est bien la faiblesse de la plupart de nos ennemis...Vous prenez toujours des otages pour forcer vos adversaires à abdiquer car vous n'êtes pas capables d'arriver à vos fins...

Maelyn jeta un regard noir à la Chimère. Menacer de tuer cet homme, même si elle le trouvait plus inutile qu'autre chose, était un acte lâche. Mais elle en dit rien, de peur qu'elle tue le brigadier.

-Nous n'avons pas le choix...Relâche-le s'il te plait, nous ferons selon ton bon-vouloir...

Maelyn regarda l'Oena se diriger vers la Chimère et s'arrêter devant le brigadier. Lorsqu'elle vit l'épée d'Abricot s'élever dans les airs tenue par une main aqueuse. Elle s'accroupit et posa son arc sur le sol. La Chimère crut que l'Oparia déposait aussi les armes.

- Tu devrais avoir honte de te comporter comme ça Chimère. Pour un but qui n'est pas du tout compréhensible. Pourquoi vouloir tuer les Thoa'ryns?

Avant que la créature ne puisse répondre, elle se retrouva amputé du bras qui retenait le brigadier. Abricot n'y était pas allé de main morte avec son épée.

-La Chimère va se relever, cela m'étonnerait que mon attaque l'ait achevée ! Il serait peut-être temps de la tuer vous ne croyez pas ?

Maelyn hocha la tête mais ne se releva pas. L'attaque qu'elle allait lancer risquait de secouer.Elle réveilla des vents très violent qui se transformèrent bien vite en cyclone. Elle projeta le tout sur la Chimère qui fit u vol plané de quelques mètres.

Puis l'Oparia encocha une flèche qui alla se ficher dans le menton de la créature.

- A ton tour Rakuo, trois attaques valent mieux que deux dans son cas.
Revenir en haut Aller en bas
Rakuo

avatar
Masculin
Race : Oëna
Age : 39 ans
Ville : Gwalihar
Ame : Faible
Messages : 76

Feuille de personnage
Niveau: 21
Vie:
215/215  (215/215)
Etat :







MessageSujet: Re: Maelyn, Abricot et Rakuo à la recherche de la chimère Jeu 2 Sep - 10:13
Rakuo se figea de peur quand il vit la Chimère se relever. Il remarqua que l'armure en sinin n'était plus sur elle, on pouvait utilisé la magie.
- GRAHAHAHAHAHAHAHA ! On crroyait êtrr' débarrassés de moi, hein ? On va en finirr' avec ça une bonne fois pourr' toute, et j'irrais m'occuper moi-même du cas de Nerr'gal. J'ignorr' ce qu'il m'a fait, mais il va souffrirr'...
hurla elle.
*Qui est ce ? Ce Nergal ?* se demanda Rakuo
Soudain la chimère pris le brigadier en otage, d'un coté c'était bien fait pour lui mais de l'autre tuer un innocent est une chose lâche.
-La peur est bien la faiblesse de la plupart de nos ennemis...Vous prenez toujours des otages pour forcer vos adversaires à abdiquer car vous n'êtes pas capables d'arriver à vos fins...
Abricot avait raison c'est toujours comme ca que les peureux agissent
-Nous n'avons pas le choix...Relâche-le s'il te plait, nous ferons selon ton bon-vouloir...
L'oëna ce dirigea vers la chimère puis il s'arrêta devant le brigadier
. Puis Rakuo jeta un œil sur l'épée d'Abricot. Elle était tenu par une main aqueuse qui provenait sans doute du jeune homme. Abricot amputa la chimère d'une main. celle qui tenait fermement le brigadier. Celui ci tomba au sol la chimère aussi

-La Chimère va se relever, cela m'étonnerait que mon attaque l'ait achevée ! Il serait peut-être temps de la tuer vous ne croyez pas ?
Maelyn utilisa alors son pouvoir et un cyclone se forma pour projeté la chimère en l'air, puis elle lui décocha une flèche au menton.
- A ton tour Rakuo, trois attaques valent mieux que deux dans son cas.
Rakuo hocha la tête, leva sa main et l'a descendit rapidement. Une averse de goutte tomba sur la créature. Ces gouttes le transperça une nouvelle fois et la chimère s'écroula sur le sol.

[hrpg: désolé mae mais je trouvais pas ta couleur de dialogue donc j'ai mis du bleu ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Pandore

avatar
Messages : 284







MessageSujet: Re: Maelyn, Abricot et Rakuo à la recherche de la chimère Mer 8 Sep - 12:14
La chimère se releva très lentement, grognant méchamment et vacilla quelques instants sur ses jambes avant de retrouver son équilibre. Sa respiration était devenue haletante, et elle peinait à rester debout, la tête lui tournait et les ténèbres qui se trouvaient dans son corps devenaient de plus en plus douloureuses... Elle se saisis du manche de l'arme plantée dans son poignet et l'arracha d'un coup sec sans même pousser de cri de douleur. Elle ressentait bien la douleur de sa blessure, mais sa sensation de brûler de l'intérieur était bien pire... Du sang se mit à couler abondamment de sa blessure au poignet, un sang noir comme la nuit. Et de toutes ses autres blessures sortait une fine fumée noire... La chimère lâcha l'épée par terre et reporta son attention sur la thoa'ryn... La chimère fit deux tout petit pas dans sa direction et perdit brutalement l'équilibre et chuta en avant en poussant un grognement de douleur. Elle n'arrivait même plus à enchainer trois pas... Incapable de s'aider du bras droit pour se relever, la chimère lâcha un grognement de rage et leva les yeux vers Abricot tout en lui lançant un regard noir de haine:

- Tu crrois que tu fais ça parrce-que tu n'as pas le choix, hein ? Mais c'est faux, complètement faux. Toi tu as une âme, une vrraie vie, un corps qui est le tiens, et tout tes choix t'apparrtiennent. Mais moi, hé, je ne suis qu'une chimèrr' le choix je n'ai jamais le choix. Deux rraces qui ne se comprrennent pas sont vouées à se haïrr', carr' Lia n'aime que les humains qu'elle a crrée...

La chimère s'interrompit et poussa d'autres grognements de rage et de douleur tout en essayant de se relever, mais elle était à bout de force et trop blessée pour y arriver... Même si elle parvenait à se relever, ils la tueraient sans difficulté. Sauf si elle parvenait à les immobiliser. La chimère recommença donc à parler pour essayer de gagner du temps pour rassembler ses forces :

- Moi, je ne suis pas une crréaturr' de Lia. Non, surrtout pas. Crréé de toute pièce moi ! Un corrps, une aurra aussi... Mais pas d'âme, et c'est ça la différrence entrre vous et moi ! C'est ça qui pousse l'instinct à nous affrronter sans poser de questions. Même le squelette là, il a une âme ! Vous ne pouvez pas savoirr' comme je vous hais, vous tous... Vous vous avez un destin, une vrraie vie ! Quand je vous vois, j'ai envie de plonger mes dents dans votrr' chairr' et de vous arracher ce qui vous serrt de cœurr' ! Et là, je suis là, par terr' incapable de me lever. Et tout ça parrce-que vous avez voulus m'aider. Nerrgal ne voulait pas que je vous tue, mais dès que je vous ai vus j'ai su que je le ferrais si vous surr'viviez... Rrien que de savoirr' que vous avez eus pitié de moi et voulu m'aider... Je vous méprrise... JE VOUS HAIS TOUS !


La chimère se releva alors brusquement hurla une phrase inintelligible... L'instant d'après des racines jaillirent du sol autour de Maelyn, Abricot et Rakuo et s'enroulèrent autour d'eux pour les immobiliser totalement en quelques secondes à peine. La chimère poussa un hurlement et se précipita sur Abricot qui n'eut pas le temps de réagir: la chimère le frappa de toutes les forces qui lui restaient en plein ventre. Le choc dégagea l'Oëna des racines et le projeta sur quelques mètres. La chimère se remit alors à grogner et avança vers Abricot... Avant de s'écrouler à nouveau au sol. Elle avait épuisée toutes ses forces, et les ténèbres qui l'avaient soutenues au début du combat avaient cessées de lui fournir de l'énergie et dévoraient maintenant son corps de l'intérieur...


Rapport combat :
Abricot : 460 - 15 = 445
Maelyn : 205
Rakuo : 39
Chimère : 173-113 = 60pv
Revenir en haut Aller en bas
Maelyn

avatar
Féminin
Race : Oparia
Age : 17
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 731

Feuille de personnage
Niveau: 38
Vie:
230/440  (230/440)
Etat :







MessageSujet: Re: Maelyn, Abricot et Rakuo à la recherche de la chimère Mer 8 Sep - 13:34
Le soleil commençait à taper très fort sur Maelyn qui commençait à avoir du mal à tenir debout. Ses jambes flageolaient et elle manqua de tomer lorsqu'elle recula devant la chimère. Heureusement celle-ci s'écroula sur le sol, et ne réussit pas à se relever.

" Pitié, que ce combat cesse. Je ne tiendrais plus longtemps avec se soleil."

Sa vue commençait à se brouiller mais elle vit la chimère lever les yeux vers Abricot. L'Oparia pouvait ressentir la haine qui l'animait. Elle dut focaliser son attention sur ses jambes pour ne pas lâcher, mais réussit à entendre ce qu'elle dit.

- Tu crrois que tu fais ça parrce-que tu n'as pas le choix, hein ? Mais c'est faux, complètement faux. Toi tu as une âme, une vrraie vie, un corps qui est le tiens, et tout tes choix t'apparrtiennent. Mais moi, hé, je ne suis qu'une chimèrr' le choix je n'ai jamais le choix. Deux rraces qui ne se comprrennent pas sont vouées à se haïrr', carr' Lia n'aime que les humains qu'elle a crrée...

La chimère les haïssaient parce qu'ils avaient une âme. Mais quand on a une âme on a des sentiments non? Et la haine et bien considérer comme un sentiment, néfaste mais tout de même. Alors, fallait il en conclure qu'elle avait quelque chose d'humain après tout? Où alors faisait elle fausse route?

Maelyn faillit de nouveau tomber sur le sol, elle faiblissait de plus en plus. Mais elle ne voulait pas céder, pas encore. Elle devait garder ses forces au cas où la chimère attaquerait.

- Moi, je ne suis pas une crréaturr' de Lia.Non, surrtout pas. Crréé de toute pièce moi ! Un corrps, une aurra aussi... Mais pas d'âme, et c'est ça la différrence entrre vous et moi !C'est ça qui pousse l'instinct à nous affrronter sans poser de questions. Même le squelette là, il a une âme ! Vous ne pouvez pas savoirr' comme je vous hais, vous tous... Vous vous avez un destin, une vrraie vie ! Quand je vous vois, j'ai envie de plonger mes dents dans votrr' chairr' et de vous arracher ce qui vous serrt de cœurr' ! Et là, je suis là, par terr' incapable de me lever. Et tout ça parrce-que vous avez voulus m'aider. Nerrgal ne voulait pas que je vous tue, mais dès que je vous ai vus j'ai su que je le ferrais si vous surr'viviez... Rrien que de savoirr' que vous avez eus pitié de moi et voulu m'aider...Je vous méprrise... JE VOUS HAIS TOUS !

La chimère paraissait vraiment rongé par la haine. Chaque geste d'un humain vers une chimère semblait lui donner envie de les tuer. La chimère n'agissait pas qu'à cause de son instinct. Elle était un être empli de haine et de ténèbres.

Cette fois Maelyn serait vraiment tomber à terre si les branches invoquées par la chimère pour les retenir prisonnier le l'avait pas retenu. Dans son cas, elles étaient complètement inutile. L'Oparia commençait à être à bout de force, ses sens lui faisaient trop mal.


Elle décida d'utiliser ses dernières forces pour attaquer une nouvelle fois la chimère. La chimère croyait pouvoir les retenir bloqué mais elle avait oublié une chose. Maelyn était une Oparia, un être maitrisant l'air.

-Chimère... Ce qui te pousse à nous attaquer, ce n'est pas seulement ton instinct. Mais aussi les ténèbres de ton âme, les êtres sans âmes ne peuvent ressentir de sentiment comme la haine.


A ce moment là, une flèche s'éleva de son carquois et se dirigea vers la chimère. Elle alla se ficher dans le cou de la chimère. Maelyn sentit sa vue se brouiller, elle avait du mal à voir. Sa respiration ralentissait.

- Je suis désolée... Je n'en peux plus, je n'arriverais pas à terminer le combat.


Ses jambes lâchèrent et Maelyn fut totalement coupée de la réalité. L'Oparia s'était évanouie, terrassée par la douleur de ses sens et le dur combat contre la chimère.



Dernière édition par Maelyn le Mer 8 Sep - 17:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Abricot

avatar
Masculin
Race : Oëna
Age : 19ans
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 1589

Feuille de personnage
Niveau: 50
Vie:
560/560  (560/560)
Etat :







MessageSujet: Re: Maelyn, Abricot et Rakuo à la recherche de la chimère Mer 8 Sep - 15:17
Abricot pensait la Chimère achevée, mais la voilà qui se relevait à nouveau. La force des ténèbres était absolument incroyable, rien ne semblait pouvoir l'arrêter. L'Oëna regarda ses mains. La malédiction du dragon avait rendu une partie de son énergie, ténébreuse. Il n'avait jamais pensé que cette énergie pouvait être si utile, il savait que s'il commençait à l'utiliser, il serait vite envahi par l'obscurité et la noirceur, c'était une chose sûre. Mieux valait la laisser de côté jusqu'à ce qu'il trouve une solution.
C'est alors que la Chimère, après un discours sur le pourquoi de sa haine, s'attaqua à eux. Abricot et les autres furent ligotés en l'espace de quelques secondes. Nergal avait créé une créature vraiment puissante, cela était très inquiétant. L'Oëna reçut alors un coup de poing et fut projeté en arrière. Malgré la violence du coup, il n'avait pas subi beaucoup de dégâts, la Chimère n'en pouvait plus. C'était sans doute cela, le revers de la médaille, la malédiction des ténèbres...Elles sont un allié précieux, mais elles finissent toujours par vous dévorer de l'intérieur, elles n'en ont jamais assez. Voilà l'une des raisons principales qui poussaient Abricot à ne pas utiliser son sort, Venin noir.
Abricot finit alors par se relever et se dirigea sur la créature semi-inconsciente.
-Tu n'en auras donc jamais assez...Tu te plains de nous haïr parce que nous avons une âme...Mais tu es irrécupérable...Tu veux à tout prix nous tuer par pure jalousie, nous avons essayé de te comprendre, nous avons voulu t'aider et tu nous remercies en nous attaquant ? Tu n'as pas d'excuse ! Nergal n'a pas voulu ça, tu contrôles toi-même tes actes ! Nous aurions pu t'aider, mais nous ne le ferons pas...Je n'aime pas tuer...J'essaye d'éviter cela autant que possible mais l'état de Maelyn est très inquiétant...Et je ne vais pas prendre le risque de la tuer en laissant en vie une créature aussi irrécupérable que toi...
A ces mots, Abricot propulsa un tronc sur la Chimère à l'aide du sort projection. Celle-ci était à présent immobilisée. Les racines qui retenaient Maelyn et Rakuo se relâchèrent légèrement.
-Tu as dit qu'on ne pouvait pas avoir pitié, car tu nous hais pour cela...Tu peux me traiter de monstre ou de créature immonde...mais je sais ce que je suis et de la pitié, je n'en aurais pas...
Une vague immense surgit alors derrière la Chimère. Celle-ci fut écrasé par le poids de l'eau et complètement chamboulé par le courant. Lorsque l'eau s'infiltra, il ne resta plus qu'un corps. Abricot ne savait pas si elle avait survécu ou pas, mais il était sûr d'une chose, ce n'était pas sa priorité.
Il se précipita vers Maelyn, la sortit des racines et l'allongea à l'ombre d'un arbre. Il fit glisser quelques gouttes froides sur son front pour la réanimer :
-Maelyn...Réveilles-toi...Si tu entends ma voix, réveilles-toi !
L'Oparia était très faible, l'Oëna ne savait quoi faire. Ils étaient au milieu d'un champ, avec un brigadier inconscient, un squelette un peu étrange et un corps de Chimère. Si quelqu'un les trouvait, cela risquait d'être drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Maelyn

avatar
Féminin
Race : Oparia
Age : 17
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 731

Feuille de personnage
Niveau: 38
Vie:
230/440  (230/440)
Etat :







MessageSujet: Re: Maelyn, Abricot et Rakuo à la recherche de la chimère Mer 8 Sep - 16:51
Maelyn se trouvait dans le noir complet, elle n'avait plus de contrôle sur les membres de son corps. Ils étaient comme paralysé par al fatigue. C'est vrai qu'elle avait utilisé pas mal de forces pour combattre et en même temps résister à la douleur.

" La Chimère a dit que j'était une Thoa'ryn, une élue des dieux. Mais pourquoi moi? Qu'ai je de plus que les autres? Et pourquoi doit on souffrir des sens lorsqu'on en devient une?"


Maelyn se sentit transporté vers un endroit plus frais, elle sentait l'âme d'Abricot et de Rakuo non loin d'elle. Mais où était la Chimère? Ils avaient réussis à la tuer. Elle sentit les petites cellules contenues dans l'eau lui dévaler le front.

" Elles sont si petites, comment se fait il qu'elle n'entre pas dans mon corps? Je n'arriverais pas à répondre à mes questions en restant évanouie.Voyons si je peux me relever."

A ce moment là elle tendit la voix d'Abricot l'appeler. Il semblait loin, très loin.Mais elle l'entendait quand même.

-Maelyn...Réveilles-toi...Si tu entends ma voix, réveilles-toi !

Elle remua lentement les doigts, le contact avec l'herbe la soulagea un peu. Sa fraicheur la fit frissonner, puis elle ouvrit les yeux et essaya de se relever. N'arrivant pas à tenir en position assise elle s'adossa contre l'arbre.


- Ouf, ça va mieux. Désolée de vous avoir inquiété, mais je ne pouvais plus tenir de toute façon. Vous allez -bien?


Soudain, elle vit la chimère prendre feu. Des grandes flammes noires léchait le corps inerte et le faisait disparaitre peu à peu.

- Cette chimère nous a vraiment donné du fil à retordre, je risque de m'en souvenir assez longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Brigadier

avatar
Messages : 7







MessageSujet: Re: Maelyn, Abricot et Rakuo à la recherche de la chimère Mer 8 Sep - 16:57
Le brigadier, perplexe, se réveilla allongé sur un sol boueux en plein champ de cawottes. Il tourna légèrement la tête sur le côté et aperçut le suspects occupé à tripoter une jeune vierge pure et innocente... Il allait intervenir, quand la jeune femme se réveilla et s'éloigner du suspect, preuve indiscutable qu'il l'avait maltraitée ! Le brigadier sortit une paire de lunettes de soleil de sa poche et les mit, puis il se releva et avança jusqu'à Abricot avant de tendre un doigt accusateur sur l'Oëna :

- Vous là ! Le blond ! Les mains en l'air, tout de suite ! Je ne comptais pas vous arrêter, mais voilà que vous m'assommez et que je vous surprends avec deux cadavres, dont un pas vraiment récent, et une jeune femme innocente que vous vous apprêtez à violenter ! Éloignez-vous d'elle, allez ! En vertu du code de la brigaderie, je suis habilité à procéder à l'arrestation de toute personne ayant commis un crime et prise sur le fait ! De plus, vous avez tenté de vous débarrasser de l'un des corps en le brûlant, et la dissimulation de corps est interdite par l'article 8 du code du bon citoyen édicté en 412 après Lia ! Vous avez l'obligation de garder le silence afin de ne pas troubler les oreilles pures de cette jeune femme, ce qui serait une violation de la loi sur la chasteté auditive ! Avancez lentement vers moi, les mains en l'air sans opposer de résistance !
Revenir en haut Aller en bas
Abricot

avatar
Masculin
Race : Oëna
Age : 19ans
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 1589

Feuille de personnage
Niveau: 50
Vie:
560/560  (560/560)
Etat :







MessageSujet: Re: Maelyn, Abricot et Rakuo à la recherche de la chimère Mer 8 Sep - 17:52
C'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Il avait combattu des arbres, une fumée en armure, une Chimère et tué un vieillard innocent, le brigadier était la dernière personne qu'il voulait voir.
Abricot se leva doucement et s'adressa à Maelyn avec un grand sourire :

-Veux-tu m'excusez une petit minute ? Je reviens.
L'Oëna s'avança lentement jusqu'au brigadier, ne montrant aucun signe d'agressivité. Il se stoppa à quelques mètres de la personne, prit une grande inspiration et s'exclama :
-Vous n'êtes pas très malin mais peu importe, cela n'est sans doute pas un critère de sélection chez vous...Pour votre information, je n'ai pas voulu "violenté" Maelyn, j'ai voulu l'aider. La personne qui s'est subitement changé en flamme n'est autre qu'une créature sauvage et extrêmement dangereuse que l'on peut rencontrer de temps en temps, mais assez parlez de moi, parlons de vous, l'homme qui aime arrêter n'importe qui. A ce que je vois, vous êtes couvert de boue...Si je me souviens, c'est contre le règlement "soyons beau", article 3-15, créé par François le Puissant lorsque sa fille rentra couverte de terre et de feuille après sa balade dans le jardin. Vous n'avez donc pas la tenue réglementaire, un mauvais point pour vous. De plus, je vois un cas de non-assistance à personne en danger puisque vous n'êtes pas venu aider cette jeune fille que, sois-disant, j'agressais. Un deuxième mauvais point pour vous. Dois-je aussi vous rappelez l'article 9-398, créé en 154 après Lia ? Celui-ci interdisant aux personnes de haut grade, comme vous, de se faire agresser par une créature dangereuse en présence de civil ? Nous retombons donc dans un cas de non-assistance à personne en danger, puisque vous étiez inconscient...Fichtre, cela fait déjà quatre mauvais point pour vous...Autant terminer par la TERRIBLE INFRACTION qu'est la suivante : Vous êtes un représentant de l'ordre, celui-ci ne devant pas commettre une seule infraction selon le créateur du code (article n°6 des "règles d'or), et vous en êtes déjà à quatre infractions...
Abricot se détourna du brigadier et retourna s'installa près de Maelyn :
-Je vous laisse décider de la situation, mais ne m'obligez pas à en référer à vos supérieurs, ce serait dommage. Sur ce, je n'espère plus vous voir.
L'Oëna se rassit alors prêt de Maelyn, ravi de voir que cette dernière allait mieux.
Revenir en haut Aller en bas
L'Oracle de Thoawin

avatar
Féminin
Messages : 2348

Feuille de personnage
Niveau:
Vie:
0/0  (0/0)
Etat :







MessageSujet: Re: Maelyn, Abricot et Rakuo à la recherche de la chimère Mer 8 Sep - 20:40
Abricot le double post tu connais XD c'est quoi ça.... je profite de ce message qui sera supprimé pour ouvrir grands mes yeux de mauvaises admin.... oui je sait... mais j'en reviens pas qu'il c'est passé autant de truc sur ce sujet... c'est dingue... bravo a tous
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thoawin.com
Maelyn

avatar
Féminin
Race : Oparia
Age : 17
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 731

Feuille de personnage
Niveau: 38
Vie:
230/440  (230/440)
Etat :







MessageSujet: Re: Maelyn, Abricot et Rakuo à la recherche de la chimère Jeu 9 Sep - 11:16
Lorsque Maelyn vit le Brigadier s'avancer et pointer un doigt accusateur vers Abricot, elle se dit quelle aurait mieux fait de rester évanouie. Qu'est ce que ce policier inutile avait à dire comme imbécilités?

- Vous là ! Le blond ! Les mains en l'air, tout de suite ! Je ne comptais pas vous arrêter, mais voilà que vous m'assommez et que je vous surprends avec deux cadavres, dont un pas vraiment récent, et une jeune femme innocente que vous vous apprêtez à violenter ! Éloignez-vous d'elle, allez ! En vertu du code de la brigaderie, je suis habilité à procéder à l'arrestation de toute personne ayant commis un crime et prise sur le fait ! De plus, vous avez tenté de vous débarrasser de l'un des corps en le brûlant, et la dissimulation de corps est interdite par l'article 8 du code du bon citoyen édicté en 412 après Lia ! Vous avez l'obligation de garder le silence afin de ne pas troubler les oreilles pures de cette jeune femme, ce qui serait une violation de la loi sur la chasteté auditive ! Avancez lentement vers moi, les mains en l'air sans opposer de résistance !

Maelyn poussa un gros soupir résigné. Ça c'était la meilleurs de l'année. Franchement, où avait il été cherché ce phénomène? Dans un cirque ambulant? Dans un asile de fous. Elle commença à rassembler ses idées quand Abricot se tourna vers elle.

-Veux-tu m'excusez une petit minute ? Je reviens.

Il lui avait dit ça en souriant, le genre de sourire qui laissait présager quelque chose. Elle le regarda marcher vers le policier, et eut toutes les peines du monde à ne pas rire à ce qu'il dit.

-Vous n'êtes pas très malin mais peu importe, cela n'est sans doute pas un critère de sélection chez vous...Pour votre information, je n'ai pas voulu "violenté" Maelyn, j'ai voulu l'aider. La personne qui s'est subitement changé en flamme n'est autre qu'une créature sauvage et extrêmement dangereuse que l'on peut rencontrer de temps en temps, mais assez parlez de moi, parlons de vous, l'homme qui aime arrêter n'importe qui. A ce que je vois, vous êtes couvert de boue...Si je me souviens, c'est contre le règlement "soyons beau", article 3-15, créé par François le Puissant lorsque sa fille rentra couverte de terre et de feuille après sa balade dans le jardin. Vous n'avez donc pas la tenue réglementaire, un mauvais point pour vous. De plus, je vois un cas de non-assistance à personne en danger puisque vous n'êtes pas venu aider cette jeune fille que, sois-disant, j'agressais. Un deuxième mauvais point pour vous. Dois-je aussi vous rappelez l'article 9-398, créé en 154 après Lia ? Celui-ci interdisant aux personnes de haut grade, comme vous, de se faire agresser par une créature dangereuse en présence de civil ? Nous retombons donc dans un cas de non-assistance à personne en danger, puisque vous étiez inconscient...Fichtre, cela fait déjà quatre mauvais point pour vous...Autant terminer par la TERRIBLE INFRACTION qu'est la suivante : Vous êtes un représentant de l'ordre, celui-ci ne devant pas commettre une seule infraction selon le créateur du code (article n°6 des "règles d'or), et vous en êtes déjà à quatre infractions...

Mais où avait il été cherché tout ça? En tout cas le brigadier venait de se prendre une sacrée claque. Elle laissa l'Oena terminer sa tirade et revenir auprès d'elle. Puis elle prit la parole à son tour.

- A on tour de rajouter des infractions sachez d'abord. Que vous avez violer l'une des droits FONDAMENTALE du respect. Comme il a été dit dans la constitution de 1789 après Lia "Tout être de ce monde à le droit d'être différent. Nous ne devons en aucun cas les insulter à cause d'elles." Or il se trouve que vous avez traité un squelette vivant de cadavre. Il pourrait très bien porter plainte contre vous en considérant que vous lui avez "enlevé" le droit de vivre. Ensuite vous devriez savoir qu'on accuse pas sans preuve, et c'est d'autant plus grave lorsqu'on accuse quelqu'un de crime. Quelle preuves avez vous que cet Oena m'agressait? Sachez que chez moi, une accusation pareil est passible de 6 mois de prison ferme. Et cela s'applique aussi bien à une personne sans travail, qu'à un représentant de la Loi.

Elle reprit son souffle termina par ces mots.

- Ensuite chez les Oparias, il est interdit de souiller les oreilles "pures" et chastes" d'une jeune fille par des mots tel que "viol" C'est considéré comme un délit grave. Enfin je terminerait par une loi de la chevalerie ancienne, mais dans le cas qui nous intéresse aurais très bien pu s'appliquer. Les chevaliers étaient sensé toujours aidé les damoiselles en détresse. Or vous ne m'avez été d'aucun secours avec la chimère. En parlant de la chimère tient, je ne sais pas si vous êtes au courant mais. Les représentants des forces de l'ordre en sont pas sensé mettre en danger, même sans le vouloir, des personnes civils. Or c'est ce que vous avez fait, parce que c'est en voulant vous échappé que nous sommes tombé sur la chimère.

L'Oparia s'adossa à l'arbre. La tirade d'Abricot aurait suffit mais ne disaient on pas jamais deux sans trois. Elle s'adossa un peu plus confortablement contre l'arbre, en attendant la réaction du brigadier.
Revenir en haut Aller en bas
Abricot

avatar
Masculin
Race : Oëna
Age : 19ans
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 1589

Feuille de personnage
Niveau: 50
Vie:
560/560  (560/560)
Etat :







MessageSujet: Re: Maelyn, Abricot et Rakuo à la recherche de la chimère Jeu 30 Sep - 21:24
La lenteur du brigadier en disant long sur ces capacités mentales. Il semblait avoir complètement buggé suite aux remarques cumulées de Maelyn et Abricot. Ils avaient donc la voie libre et mieux valait saisir cette opportunité, qui n'allait peut-être pas se reproduire.
Le jeune Oëna se tourna vers l'Oparia :
-Maelyn ! Partons vite ! J'ai peur des répercussions que pourraient avoir les actes imaginaires de cet énergumène ! Retournons à Al'Winak, nous pourrons facilement nous y cacher et puis ils ne risquent pas de nous y chercher...
D'un claquement de doigt, Abricot créa une sphère aquatique contenant de l'eau froide puis juste en face, une sphère contenant de l'eau chaude. D'un geste, il projeta les boules l'une sur l'autre. Le choc créa une épaisse brume qui parcourut les champs en quelques minutes à peine. Un brouillard magique s'installa donc sur les champs alentours.
-Fichtre...J'aurais peut-être du diminué la dose...bon tant pis, profitons-en !
Malgré l'épaisse brume, Abricot y voyait très clairement. Il attrapa Maelyn par le bras et l'entraina un peu plus loin.
-Si tu as une idée pour lui faire perdre du temps, n'hésites pas ! Nous risquons déjà la prison...Rien ne pourra aggraver notre cas alors ne te gêne pas !
Ils s'éloignèrent petit à petit de l'homme qui leur créait tant de problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Maelyn

avatar
Féminin
Race : Oparia
Age : 17
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 731

Feuille de personnage
Niveau: 38
Vie:
230/440  (230/440)
Etat :







MessageSujet: Re: Maelyn, Abricot et Rakuo à la recherche de la chimère Ven 1 Oct - 6:02
Le brigadier était lent. Très lent. Maelyn se demandait vraiment, où est-ce que les maires avaient été pêcher cette énergumène. Dans un cirque de toute évidence. Abricot avait lui aussi l'air de trouver que l'homme était bien long à la détente.

-Maelyn ! Partons vite ! J'ai peur des répercussions que pourraient avoir les actes imaginaires de cet énergumène ! Retournons à Al'Winak, nous pourrons facilement nous y cacher et puis ils ne risquent pas de nous y chercher...

Abricot créa un brouillard épais qui se répandit sur l'ensemble des champs. Les Cawottes n'avaient pas finit de de souffrir du passage de l'Oena et de l'Oparia. Elle se sentit entrainer un peu plus loin pas l'Oena, sa peau était gelée par le brouillard. Et l'air froid lui glaçait les narines.

- Si tu as une idée pour lui faire perdre du temps, n'hésites pas ! Nous risquons déjà la prison...Rien ne pourra aggraver notre cas alors ne te gêne pas !

Tout en continuant à reculer, Maelyn réfléchit. Comment faire pour déboussoler l'homme? Peut être que le Brigadier avait entendu Abricot parler d'Al'winak. Dans ce cas, l'Adonan saurait où les trouver. Il fallait un endroit invisible à un très grand nombre de personne. Un endroit comme....

- Abricot, soyons prudent il t'a peut être entendu parler d'Al'winak. Si c'est le cas il suivra cette piste, je pense savoir où nous pouvons nous réfugier. Souffla t'elle à Abricot.

Elle repéra une pierre et la souleva grâce à la force de l'air. Puis elle l'envoya contre la nuque de l'homme, suffisamment fort pour qu'il soit assommé. Ils pourraient ainsi fuir sans attirer l'attention.

- Profitons en, direction le château du lac. Fit elle en attrapant l'Oena par le bras et en le tirant derrière elle. Ils se mirent à courir vers le lac Zblouff.
Revenir en haut Aller en bas
Abricot

avatar
Masculin
Race : Oëna
Age : 19ans
Ville : Al'Winak
Ame : Faible
Messages : 1589

Feuille de personnage
Niveau: 50
Vie:
560/560  (560/560)
Etat :







MessageSujet: Re: Maelyn, Abricot et Rakuo à la recherche de la chimère Sam 2 Oct - 8:59
[post en temps que modérateur]


Maelyn obtient :

- 60xp (Chimère + monstre de fumée)

Maelyn passe au niveau 32.

Maelyn perd :

- Une potion de vie complète


Rakuo obtient :

- 60xp

Rakuo passe au niveau 18.
Le sort spel' passe au niveau 6 : Pluie---->Inondation(20pa)


Abricot obtient :


- 60xp

Abricot passe niveau 43.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Maelyn, Abricot et Rakuo à la recherche de la chimère
Revenir en haut Aller en bas

Maelyn, Abricot et Rakuo à la recherche de la chimère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thoawin :: Le monde de Thoawin :: ~ Les contrées sauvages ~ :: Les champs de Cawottes-
Sauter vers:

Se rendre sur le portail TourDeJeuVoir les explications de cet anneau sur le site TourdeJeuVoir la liste des jeux de cet anneauPour avoir un jeu de cet anneau au hasardPour voir le jeu précédent de cet anneauPour voir le jeu suivant de cet anneau

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit